Vendu
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Auteuil, Paris 16e, 268 m2
Imprimer

Comme une maison

AUTEUIL Comme une maison, en plein coeur de la villa Montmorency, appartement en duplex de 268 m2 traversant entre deux jardins de 110 et 148 m2 sans vis à vis comprenant une entrée, un double salon ,une salle à manger, six chambres, quatre salles de bains, une salle d'eau, une cuisine, une buanderie, un dressing deux parking pour trois voitures sont disponibles en plus du prix. Calme et lumineux, le plan est modulable.

Vendu

Diagnostic de Performance Energétique

Quartier : Quartier d’Auteuil

Si Paris est un village, il se trouve ici. Pas un, mais plusieurs villages ! Il n’est pas si loin le temps où Auteuil, charmante bourgade à l’ouest de Paris, était le lieu de villégiature, une halte bucolique. Boileau ne s’y retirait-il pas pour écrire, à l’ombre de son tilleul ? Depuis, la métropole a tout englobé, mais l’esprit reste entier. Quoique traversées par de fières et grandes artères, comme l’Avenue Mozart ou l’avenue de Versailles, Auteuil est le quartier des jardins cachés et des villas discrètes. L’incroyable villa Montmorency, l’exquis Hameau Boileau, les étonnantes villas de la Réunion et Molitor, jusqu’à la rustique villa Mulhouse, sont autant de merveilles pour initiés.

Auteuil ne se donne pas, il se mérite, il s’apprend. Un quartier authentique, avec son marché, son église, son cimetière. Un quartier de familles si heureuses de l’habiter, depuis des générations. Un quartier qui a vu naitre Proust, vivre Arletty et Mauriac. Un quartier qui n’en a pas moins séduit les architectes les plus audacieux : aux fascinantes rigueurs de le Corbusier et de Mallet-Stevens répondent les arabesques infinies de Guimard, dans le prodigieux Castel Béranger, rue Jean de la Fontaine.

Ce qui charme, ici ? Le naturel et la fraîcheur. Naturel de ces jeunes couples, heureux d’élever leurs enfants dans une atmosphère familiale et villageoise ; fraîcheur de cette nature si proche, depuis les jardins privés des nombreuses villas jusqu’aux frondaisons du bois de Boulogne, à deux pas. En un coup de vélo, vous voici aux hippodromes d’Auteuil, à Roland Garros, aux Parc des Princes. Quoique calme et tranquille, Auteuil ne dort jamais vraiment…

 

La vie du quartier :

Auteuil est une parenthèse où il faut savoir se perdre, comme on s’aventure dans les bois. L’enchevêtrement des rues garantit mille surprises secrètes, et il contraste avec le joyeux grouillement de marché d’Auteuil ou de la Porte se saint Cloud, les soirs de Match.

 

Incontournable :

Il faut aller dans le charmant et méconnu Jardin des poètes, avenue du Général Sarail, où quarante-huit stèles illustrées de vers célèbrent quarante-huit (grands) noms de la poésie française.

 

 


Négociateur : Henri Jacolin

+ 33 1.45.55.79.00

+ 33 6.04.52.44.81

hjacolin@varenne.fr


Quartier d’Auteuil

Si Paris est un village, il se trouve ici. Pas un, mais plusieurs villages ! Il n’est pas si loin le temps où Auteuil, charmante bourgade à l’ouest de Paris, était le lieu de villégiature, une halte bucolique. Boileau ne s’y retirait-il pas pour écrire, à l’ombre de son tilleul ? Depuis, la métropole a tout englobé, mais l’esprit reste entier. Quoique traversées par de fières et grandes artères, comme l’Avenue Mozart ou l’avenue de Versailles, Auteuil est le quartier des jardins cachés et des villas discrètes. L’incroyable villa Montmorency, l’exquis Hameau Boileau, les étonnantes villas de la Réunion et Molitor, jusqu’à la rustique villa Mulhouse, sont autant de merveilles pour initiés.

Auteuil ne se donne pas, il se mérite, il s’apprend. Un quartier authentique, avec son marché, son église, son cimetière. Un quartier de familles si heureuses de l’habiter, depuis des générations. Un quartier qui a vu naitre Proust, vivre Arletty et Mauriac. Un quartier qui n’en a pas moins séduit les architectes les plus audacieux : aux fascinantes rigueurs de le Corbusier et de Mallet-Stevens répondent les arabesques infinies de Guimard, dans le prodigieux Castel Béranger, rue Jean de la Fontaine.

Ce qui charme, ici ? Le naturel et la fraîcheur. Naturel de ces jeunes couples, heureux d’élever leurs enfants dans une atmosphère familiale et villageoise ; fraîcheur de cette nature si proche, depuis les jardins privés des nombreuses villas jusqu’aux frondaisons du bois de Boulogne, à deux pas. En un coup de vélo, vous voici aux hippodromes d’Auteuil, à Roland Garros, aux Parc des Princes. Quoique calme et tranquille, Auteuil ne dort jamais vraiment…

 

La vie du quartier :

Auteuil est une parenthèse où il faut savoir se perdre, comme on s’aventure dans les bois. L’enchevêtrement des rues garantit mille surprises secrètes, et il contraste avec le joyeux grouillement de marché d’Auteuil ou de la Porte se saint Cloud, les soirs de Match.

 

Incontournable :

Il faut aller dans le charmant et méconnu Jardin des poètes, avenue du Général Sarail, où quarante-huit stèles illustrées de vers célèbrent quarante-huit (grands) noms de la poésie française.